Energie photovoltaïque en Wallonie – 07 mai 2014

Par l’arrêté du 03 avril 2014, publié au Moniteur belge du 07 mai, le soutien aux installations photovoltaïques d’une puissance supérieure à 10 kW a été revu à la baisse.

AGW Photovaltïque CV

Les installations, dont la visite de conformité se situe dans la période du 1er août 2014 au 31 décembre 2014, recevront un soutien réduit à 2,5 certificats verts / MWh.

Si la visite est postérieure au 31 décembre 2014, le niveau de soutien sera celui défini par la CWaPE et qui sera publié en septembre.

Pour la production d’électricité générée par la tranche de puissance supérieure à 250 kWc, le nombre de certificats verts par MWh reste plafonné à 1.

Dans tous les cas de figure, le soutien est majoré de 0,5 certificat vert / MWh si les panneaux ont été assemblés en Europe.

Par ailleurs 60 % au moins de l’électricité produite doit être autoconsommée.

La Cwape publie un document explicatif.

La Belgique publie sa 6ème communication nationale sur les changements climatiques – 25 avril 2014

La dernière communication publiée fournit différentes informations qui peuvent être regroupées en 8 catégories:

  • données chiffrées sur les émissions
  • politiques et mesures
  • projections des émissions de gaz à effet de serre
  • évaluation de la vulnérabilité, incidences des changements climatiques et mesures d’adaptation
  • ressources financières et transfert de technologies
  • recherche te observation
  • sensibilisation, éducation et formation

6ème communication  

Pour mémoire, ce site décrit le projet de développement par la Belgique d’une stratégie de développement bas carbone, qui s’inscrit dans le contexte de l’engagement européen de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 80 à 95 % en 2050 par rapport à leur niveau de 1990.

Politique énergétique en Wallonie – Décret AMURE – 03 avril 2014

La révision du décret Amure annoncé depuis plusieurs mois a été publié au moniteur belge le 03 mars 2014.

Décret AMURE

Le nouveau décret Amure (Amélioration de l’efficience énergétique et la promotion d’une utilisation plus rationnelle de l’énergie du secteur privé) du 27 février 2014 précise les conditions d’octroi de subventions aux entreprises et aux organismes représentatifs d’entreprises (conditions générales, taux de subvention, coût éligibles et modalités pratiques).
Le décret aborde également la question de l’agrément des auditeurs.

accord de branche

Energies renouvelables – 10 mars 2014

Fin 2012, la part des énergies renouvelables dans la consommation énergétique finale brute était de 14,1 % pour l’ensemble des 28 pays (Source: Eurostat)

Pour rappel, l’objectif a été fixé à 20 % d’ici 2020. Il est décliné sur le plan national; les objectifs individuels de chaque état membre tenant compte des différences dans la situation de départ, mais aussi du potentiel.

Les résultats sont très variables d’un pays à l’autre: … En savoir plus →

Décret Climat en Wallonie – 10 mars 2014

Le décret climat du 20 février 2014 a été publié au moniteur belge le 10 mars 2014.

RW Décret Climat

Pour mémoire (cf news du 23 janvier), ce décret introduit la notion de budget d’émission quinquennal par secteur, ainsi que le plan Air Climat Energie qui est l’instrument dans ce cadre.

accord de branche

Energie éolienne en Wallonie – 7 mars 2014

Le Moniteur belge du 07 mars 2014 publie l’arrêté du 13 février 2014 du gouvernement wallon qui précise les conditions sectorielles applicables aux parcs d’éoliennes dont la puissance totale est supérieure ou égale à 0,5 MWe.

AGW Eoliennes

Les conditions sectorielles portent sur différents aspects: l’exploitation, la prévention, le contrôle, la remise en état mais aussi et surtout le bruit.

Objectifs de développement des énergies renouvelables

Vote du Parlement européen sur les objectifs 2030 – 4 février 2014

Le parlement européen a voté hier en faveur d’un triple objectif contraignant à l’horizon 2030:

  • diminution des émissions de CO2 de 40 %
  • 30 % de l’énergie consommée à partir des énergies renouvelables
  • 40 % d’amélioration de l’efficience énergétique.

Le parlement souhaite également que ces objectifs soient déclinés au niveau national.

Le parlement avalise ainsi la position des commissions Environnement et Industrie dii 09 janvier 2014.

Cette position n’est pas contraignante au stade actuel, et est plus ambitieuse que la proposition faite par la Commission le 22 janvier dernier.

Pour mémoire, le conseil européen des 20 et 21 mars devrait se prononcer sur cette question.

Décret climat en Wallonie

Le décret climat a été adopté en troisième lecture par le gouvernement wallon.

Ce décret est à mettre en relation avec les engagements du gouvernement au travers de sa déclaration de politique régionale, de – 30 % d’ici 2020 et de – 80 % à – 95 % en 2050 par rapport à 1990.

Le décret définit le principe d’un budget d’émission quinquennal par secteur (logement, industrie, tertiaire,transports, énergie).

Le décret établit également un Plan Air-Climat-Energie qui liste les mesures concrètes permettant au gouvernement de respecter sa trajectoire budgétaire en émissions. … En savoir plus →

accord de branche

Energie éolienne en Wallonie

Fin 2013, la puissance éolienne installée en Wallonie s’élève à 602,5 MW.

Le nombre d’éoliennes en fonction est de 273, soit une puissance moyenne de 2,2 MW / turbine.
La production estimée est de 1.328 GWh / an.

Pour rappel, le 18 juillet dernier, le gouvernement wallon s’est fixé comme objectif d’atteindre en 2020 une production annuelle de 3.800 GWh. … En savoir plus →

Objectifs de développement des énergies renouvelables

Objectif climat-énergie européen 2030

Ce mercredi 22 janvier 2014, la Commission européenne a présenté ses objectifs en matière de politique énergétique et climatique à l’horizon 2030.

  1. une réduction de 40 % des émissions de gaz à effet de serre par rapport au niveau de 1990 pour l’ensemble de l’Union européenne
  2. une augmentation pour l’ensemble de l’Union de la part des énergies renouvelables à « au moins 27 % »
  3. de « nouvelles ambitions » pour les politiques en matière de politique énergétique
  4. « un nouveau système de gouvernance et une série d’indicateurs pour garantir un système énergétique compétitif et sur ».

Ces objectifs sont accompagnés d’une proposition de réforme du Système d’Echange de Quotas d’Emission (SEQE) par la création d’une réserve de stabilité. … En savoir plus →

Directives